Avant de l’édification de l’église,
sur le lieu où il y eut la chapelle de Saint Andrea de Aquaricariis [porteurs d’eau" de laquelle dépendait la ville après la brisure des aqueducs]. Dans le 1482, sur la base d’un vote de Pape Sisto IV sur les fondations de la chapelle, une église adressée à Marie fut bâtie pour rappeler un événement miraculeux pour lequel un image de la Vierge aurait saigné dans ce lieu. En effet Sisto IV fut frappé par l’événement et il faisait le vote que si la conjutation des Pazzi, dans laquelle il était impliqué, n’avait pas apporté à la guerre comme on pensait, il aurait fait bâtir là une grande église adressée à la Madonna.
On ne connaît pas l'auteur de ce nouveau projet, même si on pense que ’il était Baccio Pontelli. Dans le 1611 l’autel et la tribune furent restructurés. Dans le 1656-1667 Pape Alessandro VII avait fit restaurer l’édifice par Pietro da Cortona, qui ajoutait la fameuse façade baroque qui est située entre les ailes concaves: cette façade voulut simuler une scène théâtrale, elle a deux ordres et elle est précédée par un pronaos semi-circulaire de colonnes doriennes géminés. L’église va en avant pour remplir l’espace de la petite place qui la précède. Beaucoup de maisons furent démolis par Pietro da Cortona pour créer un espace trapézoïdale en miniature.

L'intérieur, qui peut être rejoint par le portail original du siècle XV, a une petite nef avec une croisière octogonale et une tribune dépassée par une coupole. Carlo Maderno dessina l’haut autel (1614) pour encadrer le vénérable peint de la Madonna avec le Fils.
Raffaello fit les fameuses fresques des Quatre Sibille en base aux instructions reçues par les Anges, peints situés sur l’arc qui mène à la chapelle Chigi, commandée par Agostino Chigi, le banquier du Pape. Les fresques ne furent pas terminées à cause de la mort de Raffaelllo (1520) et furent finis avec les dessins de Raffaello par Sebastiano du Piombo. L'élève de Raffaello Timoteo Viti peignit les quatre prophètes.
La seconde chapelle à droite (la chapelle Cesi) fut projetée par Antonio da Sangallo il Giovane, et elle a une délicieuse décoration de la Renaissance sur l'arcade extérieure, œuvre de Simone Mosca, et deux petites fresques, la Création d’Eva et le péché original de Rosso Fiorentino.
La première chapelle à gauche (chapelle Ponzetti) a des fresques nombreuses de la Renaissance de Baldassarre Peruzzi, le plus connu architecte. La seconde chapelle toujours à gauche a des marbres pris par le Temple de Giove du capitole. Très merveilleux est le "monument à l’ évêque Giovan Andrea Boccaccio", œuvre de la Renaissance du sculpteur lombarde Luigi Capponi, disciple de Andrea Bregno;
La tribune a des peints de Carlo Maratta, Peruzzi, Orazio Gentileschi, Francesco Albani etc.

Rome Your Home © 2007 Copyright - created by paolo tota